Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 17:48

requin

Modeste par sa mise en forme et sa muséographie, elle ne laisse pas indifférent, l’exposition sur les requins à l’Aquarium de la Porte Dorée…


Sans grand spectacle, on s’étonne de leurs mœurs multiples, tantôt ovipares tantôt vivipares (mais pas mammifères, hein, on reste entre soi), ou devant leur squelette fait non pas d’os mais de cartilages, plus souples, ce qui leur confère des possibilités acrobatiques inégalées.


On se prend à réfléchir devant leur capacité de détection des champs électriques émis par leurs proies… peut-être nos téléphones portables nous protègent-ils de leurs attaques ? J’emmène le mien à la plage cet été ! Mais ils capteront toujours les battements de cœur irréguliers, ou l’odeur d’une seule goutte de sang, à plusieurs centaines de mètres…


On frémit devant la mâchoire fossile d’un de leurs glorieux ancêtres (un bon deux mètres d’ouverture, des dents triangulaires de 15 cm de haut, pour une bête estimée à 20 mètres de long et 20 tonnes. Engin qui aurait pu mettre à mal le tourisme balnéaire mais qui n’a pas trop dérangé nos ancêtres, ayant quitté la scène il y a 2 millions d’années.


On y apprend aussi que ce personnage forcément maléfique qu’est le requin n’en a plus pour très longtemps à terrifier les baigneurs de Floride. Pour certaines espèces, 90% de la population a disparu au cours des dix dernières années. Chouette ? Non, parce la vie océanique est un machin compliqué qui a mis 4 milliards d’années à se mettre en place et à trouver les bons réglages. Et que le requin est en haut d’une chaîne alimentaire, en particulier il mange les poissons carnivores, lesquels mangent les poissons herbivores, lesquels mangent les algues. Qui mangent le corail. Qui abrite d’autres espèces, etc. Sans requin tout cela se déstabilise et au final plus personne ne mange les algues. Et le corail crève.

Selon d’autres sources (greenpeace), 10 % de la flotte de pêche mondiale réalise 80 % des prises totales (ça vient de là, l'expression "pêche industrielle"....). Parmi ces 10 %, deux tiers (parfois beaucoup plus) sont des prises « accidentelles » (non désirées) qui sont rejetées à la mer. Un artefact. Une tâche sur la coque. Un effet secondaire, on dirait en langage médical. Plusieurs millions de tonnes de poissons, 100 millions de requins et de raies, 300 000 cétacés, mais aussi des phoques, des tortures de mer, des centaines de milliers d’albatros (si !) sont ainsi détruits chaque année... Pour rien. Ces chiffres sont d'ores et déjà en baisse. Non parce que la surpêche cupide et aveugle se rationnalise enfin, mais parce que les populations marines sont à bout : elles ne nous supportent plus. J'ignore quand et comment notre espèce aura à payer la facture, mais elle risque d'être salée...

On continue ? Moi, ça commence à m’agacer…

Bertrand Gilot

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Gilot - dans Société
commenter cet article

commentaires

Christel Bricard 15/07/2010 23:01



http://www.societedesecrivains.com/boutique2006/detail-16298-PB.htmlc'est le lien po
ur commander directement chezl'éditeur. Merci à tous de m'aider à faire éclater la vérité.
Je m'appelle christel Bricard et je suis infirmière de secteur psychiatrique. J'ai écrit un livre témoignage qui est publié mais dont on empêche la diffusion car la vérité dérange.
Titre:Au secours! On veut me faire entrer dans la peau d'une psychotique   Auteur:Christel Bricard    éditeur:la société des écrivains. Il s'agit d'une histoire réelle.
Je relate les exactions de mon ex chef de service,tant envers les patients qu'envers le personnel.Il a commis des horreurs,il avait tous les droits,personne ne l'a jamais stoppé dans sa folie.
C'est un grand paranoiaque pervers. Pas de chance,il a des amis au pouvoir,dans les médias et chez les people. C'est donc moi que l'on harcèle en me terrorisant depuis plus de 4 ans afin qu'il
préserve sa réputation plus qu'usurpée. On veut me faire taire mais il n'en est pas question. Je le dois aux patients qui ont été humiliés volontairement alors qu'ils étaient déjà très
fragilisés. En achetant mon livre,vous ferez une bonne action d'utilité publique,alors,n'hésitez pas. On peut le commander en librairie ou directement chez l'éditeur ou encore,sur
amazon.fr      Sinon,j'ai des exemplaires à la maison. Merci à vous tous



DominiqueGiraudet 12/06/2010 14:51



Oui merci Docteur pour cette  référence , cet écrivain est en effet une excellente référence ,il faut souhaiter qu 'il arrive à faire bouger les lourdes consciences contemporaines .
Néanmoins et cela dit sans prétention de ma part , je pense n'avoir pas besoin de lire son livre , il suffit de bien ouvrir ses yeux et ses oreilles pour devenir conscient de comportement des
ètres humains humains entre eux et envers la planète . Le fait que l'expérience de Milgram ai fonctionné avec les ètres humains et non avec les singes et les rats est pour moi trés révélateur ,
quoique je m'en doutais déjà avant la mise en route de l 'expérience ..L 'homme n'est pas un animal comme les autres , il est pire que les autres ..


Bien à vous ,


Dominique Giraudet



DominiqueGiraudet 24/04/2010 11:49



Merci cher Docteur pour cet article , oui cela est trés agaçant ,choquant , insupportable , dans le grand, abyssale arbre évolutif de la vie , le minuscule et dérisoire ètre humain est
devenu une catastrophe d'ordre virale , affective ,écologique ,biologique ,morale .



Bertrand Gilot 11/06/2010 12:49



A relire : "l'humanité disparaîtra, bon débarras !" d'Yves Paccalet



leonie 16/03/2010 20:31


Nique ta mer? pas seulement, Nique ta planète aussi et à fond, que ne ferait-on pas pour de l'argent. Coluche dans un de ses sketchs dit : Tout ce qui intéresse l'humanité c'est l'argent et le cul,
dans les deux cas on nique, dommage pour notre belle planète et dommage pour notre descendance qui va payer les pots cassés.


ZOE 16/03/2010 09:39


Oui c'est vrai , mais beaucoup ont évolués vers les oiseaux . Les dinosaures ça me semble être un terme zoologiquement bizarre puisque certains dinosaures étaient des animaux à sang chaud . Les
requins sont des animaux si perfectionnés si bien adaptés à leur milieu qu'ils n'ont pas eut besion d'évoluer . enfin je crois que c'est cela ... En constatant la disparition de telle ou telle
éspéce , cela nous renvoie à notre propre disparition . Je crois que l'éspéce humaine évolue par ses systhémes sociaux , ses systhémes culturels , politiques .... Je me suis demandée le rôle que
les virus ont pu jouer dans l'apparition de nouvelles éspéces en transmettant des génes ... Je ne sais pas si ce phénoméne existe dans la nature , mais il me semble . Souvent on confond les
concepts d'évolution et de progrés . IL n'y a pas d'intention dans l'évolution . IL y en a (ou devrait en avoir ) dans le progrés . Alors je me demande si un progrés non choisi qui ne ferait
qu'évoluer , n'évoluerait pas fatalement que vers son effondrement ? ...N'étant plus choisi , ce progrés évoluerait en se dégradant en s'effondrant . Je ne sais pas si mon idée est compréhensible
là ? ....


ZOE 14/03/2010 14:49


Je crois que les requins existaient avant les dinosaures . Les requins sont réstés des requins . Les dinosaures sont devenus des oiseaux .


Bertrand Gilot 16/03/2010 09:18


Pas mal comme comparaison... mais il me semble que les dinosaures sont en majorité devenus des molécules non ?